31 octobre 2016 | Revue > >

Engels à Montréal

Pierre Beaudet

Au début de l’automne 1888, Friedrich Engels (1820-1895), le compagnon intellectuel de Karl Marx (décédé en 1883), chercheur sur ses propres bases et actif participant aux luttes et mouvements socialistes de la deuxième moitié du dix-neuvième siècle, débarque à Montréal. C’est une visite essentiellement privée, presque touristique, qui fait suite au séjour d’Engels à Boston, New York et Toronto. Au-delà du côté anecdotique, ce bref passage du corédacteur du Manifeste du parti communiste révèle quelque chose.

Le but de ce texte finalement est de mieux comprendre l’évolution socialiste sur la question nationale. Cette question est restée globalement en suspens, avec des avancées et des errements. Aujourd’hui, elle est reposée aux confluents des luttes et des explorations théoriques qui, tout ne partant pas sur une page blanche, vont plus loin dans l’analyse et la stratégie.

Lire plus