20 mai 2015 | Revue > >

Rencontre avec Silvia Federici et Louise Toupin

Stratégies féministes contre le néolibéralisme

Julie Chateauvert

À l’occasion de la sortie en français de l’ouvrage de Silvia Federici Caliban et la sorcière par les éditions Entremonde et de la sortie de Le Salaire au travail ménager – Chronique d’une lutte féministe internationale écrit par Louise Toupin et publié aux éditions du Remue-Ménage,  Raisons sociales a eu le plaisir d’inviter les deux auteures à offrir leurs réflexions sur le féminisme et le néolibéralisme à partir d’un retour sur la campagne du salaire au travail ménager qui a eu lieu pendant les années 1970.

La rencontre a eu lieu le 20 janvier dernier au Centre St-Pierre grâce au soutient de la Fédération des Femmes du Québec, du département de Science politique de l’UQAM, de l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques, du Réseau québécois en études féministes, des Éditions du Remue-Ménage, des Éditions Entremonde.

Vous trouverez ici trois capsules vidéos. Les deux premières sont des extraits choisis des prises de parole des deux conférencières. La troisième est la captation intégrale de la conférence, sans les questions de la salle. Dans un article à venir nous rendrons disponibles les réponses aux questions offertes par les conférencières.

Extraits choisis de la conférence de Silvia Federici

Extraits choisis de la conférence de Louise Toupin

Conférence intégrale

Confirmez que vous n'êtes pas un robot