Revue > >

Entre la masse et la meute 

Brèves considérations critiques sur le Printemps 2015

Benoit Coutu

Ces renversements sont selon nous une illustration d’une coupure entre 2015 et la période précédente, et cette rupture nous interroge : d’un côté, nous avons une population qui retourne sa veste, en si peu de temps, soit trois ans après le mouvement social de 2012, alors que nous nous retrouvons dans le même contexte d’austérité et face au même parti politique à la tête de l’État ; de l’autre, nous avons un mouvement qui s’effrite graduellement mais rapidement alors qu’il avait pourtant obtenu une certaine légitimité et une expérience certaine pendant les évènements du « printemps érable » de 2012. Lire plus

Revue > >

Le Parti des Indigènes de la République : une nécessité politique en France !

Selim Nadi

En Janvier 2005, plusieurs militants et organisations antiracistes lancèrent un appel – l’appel des Indigènes de la République. Cet appel fut lancé dans un contexte de fortes tensions raciales au sein de l’Hexagone. Bien qu’il y ait eu des « affaires » du voile dès 1989 en France, en 2004 fut votée une loi excluant les filles […] Lire plus

Revue > >

Spontanéité et Révolution

l’exemple des hooligans égyptiens du Al-Ahly

Bruno-Pierre Guillette

Cet article souligne le rôle déterminant des supporters de l'équipe de football du Al-Ahly SC dans la chute du gouvernement Moubarak en 2011. À partir de cet exemple, le texte amorce une réflexion sur l'importance des organisations de masse lors d’épisodes révolutionnaires. L'accent mis par plusieurs commentateurs sur le rôle des médias sociaux pour mobiliser les citoyens égyptiens, ne doit pas nous faire oublier que la confrontation physique demeure l'élément clé dans l'échec ou la victoire d'un soulèvement populaire, et que le retour aux réflexions sur la stratégie nous est vital. Lire plus